Découvrez et apprenez comment détecter les signes avant-coureurs d’un arrêt cardiaque chez un adulte. Un moyen simple et efficace pour  pour une prise en charge plus rapide.

En France, la mort subite frappe chaque année de 40.000 à 50.000 personnes hors de l’hôpital. Après 45 ans, elle est majoritairement la conséquence d’une maladie coronaire qui va provoquer un infarctus du myocarde, lequel peut provoquer un arrêt car­diaque.

Quand on parle de l’arrêt cardiaque ou de mort subite, on imagine toujours la victime qui se plaint d’une douleur à la poitrine et puis s’effondre au sol. Il existe cependant des signes avant-coureurs d’un arrêt cardiaque caractéristiques. La détection précoce des symptômes pourraient permettre une prise en charge plus rapide des patients .

SIGNES AVANT-COUREURS D’UN ARRÊT CARDIAQUE

Des signaux facilement détectables

Pour comprendre les signes avant-coureurs de l’arrêt cardiaque, le Docteur Éloi Marijon a mené une étude portant sur l’analyse des antécédents de victimes de mort subite. Pour mené à bien cette étude, 1099 cas d’arrêt cardiaque ont été recensés sur 10 ans dans la ville de Portland. Parmi l’ensemble des victimes, 839 cas ont permis au chercheur de retracer avec exactitudes les symptômes survenue 4 semaines avant  l’arrêt cardiaque.

Les résultats de l’étude sont très intéressants. En effet, plus de la moitié des victimes avaient eu des ­signes avant-coureurs dans les 4 semaines qui précédaient cet arrêt cardiaque.

Dans 56 % des cas, les victimes avaient ressentis une douleur dans la poitrine, 13 % avaient eu un essoufflement et 4 % des étourdissements. Le Dr Éloi Marijon précise que dans deux cas sur trois les douleurs thoraciques étaient caractéristiques d’un problème cardiaque. « Mais elles avaient été intermittentes jusqu’à la survenue de l’arrêt cardiaque ». En revanche, lorsque c’est une difficulté de respiration qui apparaissait, elle démarrait quelques jours avant et était continue jusqu’à l’arrêt cardiaque », précise le cardiologue.

Le graphique ci-dessous illustre bien les signes avant coureur d’un arrêt cardiaque. On se rend compte que c’est 24h avant l’arrêt que les signes sont les plus marqués.

Signes avant-coureurs d'un arrêt cardiaque

© Éloi MARIJON

Détecter les signes précurseur de l’arrêt cardiaque

  • Douleur ou inconfort thoracique (pression, serrement, douleur vive, sensation de brûlure)
  • Inconfort à d’autres régions du haut du corps (cou, mâchoire, épaule, bras ou dos)
  • Palpitations/syncope
  • Dyspnée
  • Essoufflement
  • Sueurs
  • Nausée
  • Étourdissements

« Il est temps d’arrêter de croire que la mort subite, survient comme un tonnerre dans un ciel serein pour reprendre l’expression. Dans au moins la moitié des cas, des symptômes cardiovasculaires sont présents dans les semaines qui précèdent. Lorsque ces derniers ne sont pas négligés par le patient et qu’il appelle les premiers secours à temps, la chance de survivre à l’arrêt cardiaque est 6 fois plus importante.» Docteur Marijon

Cet article vous a t’il été bénéfique ? Votre avis est important, votez !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 9 60,00

Loading...

By |2018-03-14T13:57:09+00:00mars 10th, 2014|CARDIOLOGIE, ETUDES CARDIOLOGIE|0 Comments

Leave A Comment