Existe-t-il un risque particulier d’utiliser un défibrillateur sur une victime avec pacemaker ?

UTILISER UN DÉFIBRILLATEUR SUR UNE VICTIME AYANT UN PACEMAKER

Principes de fonctionnement du pacemaker

Pour rappel, le pacemaker est un appareil qui a pour fonction de réguler l’activité électrique du cœur chez des personnes qui rencontrent des problèmes cardiaques (arythmie = cœur bat trop vite, trop lentement ou avec une fréquence irrégulière).

Un stimulateur cardiaque est constitué d’un boîtier associé à une ou plusieurs sondes de stimulation. Il est habituellement implanté sous la peau en dessous de la clavicule, ce qui le rend visible (petit renflement rectangulaire juste sous la peau, ou présence d’une cicatrice). En 2011, près de 66 700 stimulateurs cardiaques et 14 500 défibrillateurs cardiaques ont été implanté en France.

Caractéristiques types du stimulateur cardiaque :

– Boîtier en Titane et Connecteur en Epoxy
– Volume : ~ 30 cm3
– Poids : 69 à 78 grammes
– Durée de vie des appareils : 5 à 7 ans

Fonctions du pacemaker :

– Surveillance permanente du rythme du patient
– Traitement des troubles du rythme (TV, FV)
– Stimulation anti bradycardique

Les différents types de stimulateur

Le pacemaker surveille le fonctionnement électrique et envoie des impulsions électriques afin de réguler les battements du cœur. Il existe deux solutions en fonction des problèmes : le stimulateur cardiaque (pacemaker) ou un défibrillateur automatique implantable (DAI).

Est-il possible d’utiliser un défibrillateur sur une victime ayant un pacemaker

Si un jour vous êtes confronté à une victime d’arrêt cardiaque porteuse d’un pacemaker, il faudra dans tous les cas mettre en place le défibrillateur. Celui-ci analysera les artéfacts crée par le pacemaker et déterminera si un choc doit être délivré.

Néanmoins, il faudra éviter de positionner les électrodes sur le pacemaker directement. Il va sans dire que tout implant métallique dans le corps engendre un risque pendant la défibrillation, cela inclus également les métaux de certaine prothèse.

Principe de fonctionnement du pacemaker

Cet article vous a t’il été bénéfique ? Votre avis est important, votez !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 165 91,67

Loading...

By |2018-04-04T14:53:06+00:00avril 4th, 2014|FORMATION DEFIBRILLATEUR|5 Comments

5 Comments

  1. Colette 8 avril 2018 at 13 h 44 min - Reply

    Bonjour.
    Si l’on n’a pas de défibrillateur, peut-on pratiquer un massage cardiaque en attendant les secours ? Et si oui, quelles sont les précautions à prendre ?
    Merci

    • Marc B. 8 avril 2018 at 17 h 55 min - Reply

      Bonjour,
      Oui c’est impératif. La Fédération Française de Cardiologie rappelle la procédure d’intervention en trois termes Appeler/Masser/Défibriller. Il faut débuter le massage le plus rapidement possible lors d’un arrêt cardio-respiratoire. Vérifier dans un premier temps l’état de conscience et la respiration. Si la victime est inconsciente et ne respire pas, elle est en arrêt cardiaque. Appeler de suite le 15, faites demander un défibrillateur et débuter le massage au plus vite.

      Voici une vidéo très bien faite sur le sujet : https://www.youtube.com/watch?v=UEbEPuzwS28

      Cordialement.

  2. frank 26 décembre 2017 at 17 h 57 min - Reply

    Bonjour
    1)Il manque la position optimal des électrodes dans ce cas la,
    2) et si c’est un porteur de défibrillateur?
    3)ironie du sort je porte un pacemaker depuis une semaine et je suis sauveteur secouriste du travail, comment se protégé soit mème, gants d’électricien et tapis de sol?
    Quand j’obtiendrai les renseignements, je vous les transmettrai, devant voir le médecin du travail d’ici 4 semaines pour ma reprise de travail, étant pour la beauté de la chose électricien bien évidement.
    Merci par avance si vous nous donner ces renseignements plus tôt
    Frank

    • Marc B. 26 décembre 2017 at 18 h 02 min - Reply

      Bonjour,
      1/ Dans ce cas on respecte le positionnement initial des électrodes tout en évitant de les placer sur le boitier de pacemaker.
      2/ Il existe des pacemakers, des pacemakers-défibrillateur et des des défibrillateurs implantables : difficile de savoir lequel possède la victime. En cas d’arrêt cardiaque, on utilise le défibrillateur qui va filtrer les artéfacts du pacemaker et choquer si besoin.
      3/ Je ne comprends pas le sens de la question
      N’hésitez pas à partager votre expérience.
      Bien cordialement.

  3. Marc B. 11 mai 2017 at 17 h 39 min - Reply

    Bonjour,
    Bonne question !
    Dans la mesure ou une victime est en arrêt cardiaque (inconscient et ne respire pas), il est nécessaire de faire le massage. Le risque étant de prendre une décharge par le pacemaker lui même. Cela n’aura bien sur pas d’incidence grave pour le secouriste.
    A noter qu’il existe des pacemakers (chambre simple ou double), des pacemakers défibrillateurs et des défibrillateurs implantables.
    En vous remerciant.

Leave A Comment