L’arrêt cardiaque est une urgence vitale qui nécessite une prise en charge précoce. Avec les défibrillateurs automatisés développés pour le grand public, il est désormais possible de secourir efficacement une victime d’arrêt cardiaque. Simples d’utilisation et sans risques, il suffit simplement de mettre en marche l’appareil et de suivre ses instructions vocales et/ou visuelles.

Lorsqu’un arrêt cardiaque survient, le facteur temps va être déterminant dans le réussite de l’intervention.

Le défibrillateur doit être utilisé dans les 5 premières minutes pour faciliter la resynchronisation du cœur et éviter les risques de séquelles lié à des manques d’oxygénation. Lors d’un arrêt cardiaque, chaque minute passée c’est 10% de chances de survie en moins.

Savoir utiliser un Défibrillateur Automatisé Externe

Décret du 4 mai 2007 – « Toute personne, même non médecin, est habilitée à utiliser un défibrillateur automatisé externe »

Le défibrillateur est un dispositif médical qui ne doit être utilisé que lorsque la victime est en arrêt cardiaque : c’est à dire une personne inconscient et qui ne respire plus.

→ Pour en savoir plus, consultez notre article : comment reconnaitre un arrêt cardiaque ?

Si un arrêt cardiorespiratoire est détecté, dans ce cas il ne faut pas perdre de temps et appeler en priorité le 15 (Samu) ou le 18 (pompiers) et leur donner un maximum d’information sur l’état de la victime et votre localisation.

Dans 80% des cas, l’arrêt cardiaque à lieu devant plusieurs témoins, ce qui permet de se répartir les rôles en fonction des compétences de chacun. Par exemple, une personne appelle les secours, une deuxième va chercher le défibrillateur, une troisième personne commence un massage cardiaque en attendant la pose du défibrillateur. Enfin, une quatrième personne peut aller attendre les secours pour les amener auprès de la victime le plus rapidement possible.

Une fois le défibrillateur sur place, il faut rapidement le mettre en marche : 

1 – Allumer le défibrillateur

2- Suivre les instructions vocales pour placer les électrodes (Patch gélifié à placer sous la clavicule droite et sous l’aisselle gauche = sur la trajectoire du coeur)

3- Le défibrillateur va alors analyser le rythme cardiaque (ECG – électrocardiogramme) et déterminer si un choc électrique est nécessaire.

4- Si un choc est requis, l’appareil se charge puis délivre le choc électrique . Il existe deux variantes de défibrillateurs grand public :

  • Le Défibrillateur Entièrement Automatique qui déclenche le choc  électrique tout seul après avoir demandé au secouriste de s’écarter.

  • Le Défibrillateur Semi Automatique indiquent qui demande au secouriste d’appuyer sur le bouton de choc pour déclencher la décharge.

→ Pour en savoir plus, consultez notre article : Différence Défibrillateur Entièrement Automatique (DEA) et Semi Automatique (DSA) ?

5- Une invite vocale vous demande alors de commencer le massage cardiaque (rythme de 100 à 120 compressions par minute et des pressions de 5 à 6 cm)

  • 30 compressions et deux insufflation si vous êtes formés

  • Uniquement les compressions thoraciques pour les personnes qui ne souhaitent ou qui ne savent pas réaliser les insufflations

→ Pour en savoir plus, consultez notre article : Utiliser le défibrillateur chez un enfant ?

Que faire après avoir utiliser un défibrillateur ?

Le défibrillateur fonctionne sur un système de boucle. Toutes les deux minutes, l’appareil analyse le rythme cardiaque et envoi un nouveau choc si nécessaire et ainsi de suite jusqu’à l’arrivé des secours. chaque phase de choc est suivi de 2 minutes de massage cardiaque → recommandations internationales (normes ERC et recommandations AHA).

Une fois le défibrillateur allumé, il ne faut pas l’éteindre ou retirer les électrodes. En effet, même si le cœur repart ou que la victime reprend conscience, il y a toujours un risque de rechute.

Lors d’une intervention, trois cas sont envisageables :

La victime reste inconsciente et ne respire toujours pas →  Continuer le massage cardiaque et laisser le défibrillateur analyser et envoyer les chocs électriques.

La victime reste inconsciente mais respire  → Il faut basculer la victime en Position Latérale de Sécurité (PLS) et laisser le défibrillateur en marche

→ Pour en savoir plus, consultez notre article : Position Latérale de Sécurité (PLS)

La victime est consciente et respire → Il faut stabiliser la victime, la rassurer,  laisser les électrodes sur la poitrine de la victime et attendre les secours. Laisser le défibrillateur faire ses analyses mais ne pas pratiquer de massage cardiaque.

Vidéo utilisation défibrillateur ?

[separator top= »40″ style= »double »]

[fullwidth backgroundcolor= » » backgroundimage= » » backgroundrepeat= »no-repeat » backgroundposition= »top left » backgroundattachment= »fixed » bordersize= »0px » bordercolor= »#e5e4e4″ paddingTop= »25px » paddingBottom= »0px »]

[tagline_box backgroundcolor= »#ffffff » shadow= »yes » border= »1px » bordercolor= »#e5e4e4″ highlightposition= »left » link= »http://www.secourisme-and-co.fr/comparateur-defibrillateur/ » linktarget= » » button= »Demande de devis » title= »Devis défibrillateur gratuit et sans engagement » description= »Si vous le souhaitez, nous pouvons vous mettre en relation avec des fabricants de défibrillateurs. »][/tagline_box]

[separator top= »0″ style= »double »]
[/fullwidth]

By |2018-04-04T14:58:30+00:00janvier 7th, 2014|FORMATION DEFIBRILLATEUR|2 Comments

2 Comments

  1. Lea 23 avril 2018 at 5 h 09 min - Reply

    Bonjour. Devant la mairie il y a un défibrillateur qui émet ûn bib toutes les 3ou 4 minutes. Est ce normal? Avant il ne sonnait pas. Cordialement

    • Marc B. 23 avril 2018 at 9 h 37 min - Reply

      Bonjour,
      Ce bip sonore indique une anomalie. Je vous invite à vous rapprocher du distributeur qui vous a vendu le défibrillateur afin de procéder à une opération de contrôle.
      Il s’agit peut être de consommables arrivés à péremption (batterie faible par exemple).
      Dans tous les cas, il faut vérifier le défibrillateur au plus car celui-ci risque de ne pas être opérationnel en cas d’utilisation.
      Cdlt.
      Marc.

Leave A Comment