Défibrillateur copropriété : avec 40.000 arrêts cardiaque par an et un taux de réanimation toujours très faible (env. 5%), de nombreuses copropriétés s’équipent désormais en défibrillateurs cardiaque. Ce phénomène et d’autant plus amplifié que le coût d’acquisition du défibrillateur par résident est très faible et que la majorité des ACR (arrêt cardio respiratoire) ont lieu à domicile.

DÉFIBRILLATEUR COPROPRIÉTÉ : INSTALLER UN DÉFIBRILLATEUR DANS UNE COPROPRIÉTÉ

L’intérêt du défibrillateur dans une copropriété

Il est important de rappeler que l’une des propositions du projet de loi visant à rendre obligatoire le défibrillateur dans les ERP (validé en octobre 2016 par l’Assemblée Nationale), proposait de rendre obligatoire le défibrillateur dans les copropriétés.

Cette proposition était d’autant plus importante et utile quand on considère que 72% des arrêt cardiaque ont lieu à domicile (source : http://registreac.org/) et la présence d’un défibrillateur multiplie par 10 les chances de survie en cas d’arrêt cardio-respiratoire.

Malheureusement cette proposition n’a pas été retenue au motif que « l’adoption d’une telle disposition ne peut se faire sans concertation préalable avec les acteurs du secteur tels que les associations de bailleurs privés ou publics et les associations de propriétaires ou de locataires ».

Équiper sa copropriété d’un défibrillateur automatisé externe

Lorsque l’on souhaite s’équiper d’un défibrillateur, il est important de prendre en compte certains critère que l’on peut synthétiser en quatre points :

Le choix du défibrillateur

Pour simplifier cet aspect, Vous pouvez consulter notre article sur le sujet : 10 aspects techniques avant d’acheter un défibrillateur

Vous retrouverez dans cet article les aspects à considérer tel que la simplicité d’utilisation, les aspects de prix, le type de défibrillateur (défibrillateur entièrement ou semi-automatique), de robustesse, de garanti et de normes, …

Le lieu d’implantation du défibrillateur dans un copropriété

Comme dans tout projet d’équipement de défibrillateurs, le lieu d’implantation est un élément clé pour rendre l’appareil pleinement efficace. Un défibrillateur doit être positionné dans un lieu facilement accessible et dans un lieu réflexe pour être utilisé dans les cinq premières minutes qui suivent l’arrêt cardio respiratoires. L’organisme subsistant sur ses réserves d’oxygènes pendant ce court laps de temps.

Si le temps d’accessibilité ne peut être respecté, alors il faut envisager de déployer plusieurs défibrillateurs. Il est difficile de proposer une règle universelle définissant le nombre de défibrillateur à déployer. Prenez également en compte les critères tel que la configuration du site et son étendue ainsi que la moyenne d’âge des résidents.

Dans les copropriétés, les défibrillateurs sont couramment placés dans les halls d’immeuble ou dans un étage intermédiaire. Cette dernière solution peut notamment permettre de limiter le risque de vol puisque le DAE est moins facilement accessible depuis la voie publique. Pour les grandes copropriétés, il est possible d’envisager un positionnement extérieur du défibrillateur afin de le centraliser. Cela induit des contraintes d’installation lié au raccordement électrique. Vous pouvez consulter notre article sur le sujet : positionner un défibrillateur en extérieur

Evitez de placer votre défibrillateur dans un parking, dans les caves, local à vélo, … C’est à dire tous les autres lieux difficilement accessibles. Sinon, votre défibrillateur tombera rapidement aux oubliettes !

Une concertation en assemblée permettra de confronter les avis et de trouver un consensus.

L’initiation à l’utilisation du défibrillateur

Non obligatoire pour utiliser un défibrillateur car depuis le 4 mai 2007, un décret autorise toute personne non médecin à utiliser un défibrillateur sans formation. Néanmoins, la réalité terrain est différente !  On se rend compte au cours des formation que peu de personnes savent utiliser un défibrillateur et qu’elles ont peur de l’utiliser. Une simple initiation permettra de rassurer les résidents et de s’assurer que le DAE sera utilisé en cas de nécessité.

Il est donc nécessaire que les résidents connaissent à minima le principe de fonctionnement de l’appareil. La mise en place d’une initiation à l’utilisation du défibrillateur réalisé par un formateur de secourisme est la meilleure façon de sensibiliser le grand public. Pour cela, les fabricants et distributeurs proposent généralement des offres packagées qui intègrent la formation. Vous pouvez également faire appel aux associations de secourisme tel que la Croix Rouge, Croix Blanche, FFSS, Protection Civile, Ordre de Malte, …

Généralement, les initiations sont proposés sur une format court d’une à deux heures pour une douzaines de participants. Le formateur réalise la formation à l’aide d’un mannequin et défibrillateur de formation.

Si vous en avez la possibilité, une piqure de rappel annuelle serait un must.

Pour en savoir plus, consultez nos articles : Formation défibrillateur

La maintenance du défibrillateur

Il faut l’avouer, pérenniser la maintenance dans un copropriété n’est pas une chose évidente. Définir un référent maintenance, le former, s’assurer que le suivi de l’appareil est bien effectué n’est pas une chose évidente à mettre en placer et à tenir dans le temps. La solution la plus adaptée consiste à opter pour un contrat de maintenance. Même si celui-ci n’est pas obligatoire, il permet d’assurer un suivi annuel du défibrillateur.

Vous pouvez consulter notre article sur le sujet : Procédure maintenance des défibrillateurs (DEA/DSA)

Acheter un défibrillateur en achat ou location ?

A noter que le fait de diviser le coût d’investissement par le nombre de propriétaire facilite l’achat du défibrillateur. Le prix moyen du défibrillateur étant de 2.000 euros en fonction des options souhaités. Voir notre article : combien coûte un défibrillateur.

Deux solutions sont envisageables : l’achat ferme ou la location. Nous ne reviendrons pas sur le détail des modes d’acquisition. Nous vous invitions à consulter notre article dédié : Location défibrillateur : louer un défibrillateur (DAE)

Nous rappelons simplement que les deux solutions peuvent intégrer les mêmes prestations des services (formation, maintenance, …).

 

Communiquer et former à l’utilisation du défibrillateur

Comme nous l’avons vu précédemment, un défibrillateur va trouver toute son efficacité dans la mesure ou il est utilisé rapidement mais aussi parce que les personnes savent l’utiliser.

Il est donc important que chaque propriétaire/locataire connaisse l’emplacement du défibrillateur. La distribution d’un courrier auprès des habitants de la copropriété indiquant l’emplacement du défibrillateur, de son utilité ainsi que la procédure d’utilisation semble le strict minimum. Certains Fabricants-distributeurs peuvent mettre à disposition des dépliants qui détaillent la chaine de survie : « Appeler, Massser, Défibriller ».

Voici également quelques ressources disponibles sur notre site internet :

Le site de la Fédération Française de Cardiologie est aussi une mine d’information sur le sujet ainsi que sur la prévention cardiaque : www.fedecardio.org

Si vous avez déjà équipé votre copropriété d’un défibrillateur cardiaque et que vous souhaitez partager votre retour d’expérience, n’hésitez pas à poster en commentaire en bas de page.

Cet article vous a t’il été bénéfique ? Votre avis est important, votez !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 19 95,00

Loading...

By |2018-05-15T11:58:01+00:00avril 3rd, 2018|ACHETER UN DEFIBRILLATEUR|0 Comments

Leave A Comment